Axe 2 : Développement local et démocratie sociale au prisme du vieillissement


L’opportunité de « croiser les regards et les savoirs, de repenser les évidences au prisme du territoire et d’accepter la complexité » (Morin, 2005) dans une perspective pluridisciplinaire et interculturelle permet de « déconstruire pour mieux reconstruire» (Gourvil et Kaiser, 2013). Il s’agit de comprendre dans quelle mesure la considération territoriale de l’action  sociale est vectrice d’innovations intergénérationnelles, en matière d’accompagnement et de représentation des usagers vieillissants. L’approche du rôle d’habitant constitue une façon pertinente d’envisager

la dimension locale du processus de maturation, puis de vieillissement. Dans l’optique d’un développement plus « soutenable », quels sont les apports de l’approche « penser global, agir local » ? Quelles sont les grandes orientations en matière de solidarité ? Comment se traduisent-elles dans les institutions, les processus et la mise en œuvre par les acteurs ? Par-delà les volontés politiques, quelle place pour les initiatives type bottom-up ? Quels processus innovants permettent de « mieux comprendre l’organisation urbaine, rurale, sociale et institutionnelle » (Breton, 1997) pour agir en fonction ? Comment s’opère la montée en capacité des institutions locales, dans leur diversité, pour favoriser le développement social local ?